Coordonnateur de projet de développement local

• 22 Juin, 2020 • Catégorie:

Madame, Monsieur,

Actuellement en formation de coordination de projet en solidarité internationale et locale et disposant de deux ans d’expérience en tant qu’administrateur et trésorier de deux associations d’éducation populaire, je suis à la recherche d’un poste de coordination de projet et/ou d’accompagnement des acteurs en Indre-et-Loire. Cet emploi me permettra de finaliser ma deuxième année de formation (BAC+4).

Lors de mon expérience de coordinateur jeunesse en 2018, j’ai créé un plan de formation pour répondre aux besoins du service et aux volontés des animateurs.ices de monter en compétences. J’ai aussi élaboré, mis en œuvre et planifié deux échanges de jeunes européens. J’ai rédigé le projet avec mes homologues internationaux et co-géré les financements. Mon engagement à l’association Bul’De Mômes en tant que trésorier de puis 2018, a consolidé mes capacités de développement d’outils administratifs et de gestion financière. Suite au départ du directeur de service jeunesse, j’ai assumé bénévolement ses missions administratives en attendant son remplacement. J’ai mis en place des outils de capitalisation de données permettant de gagner en efficience dans la gestion du service. Et j’ai œuvré à la rédaction de plusieurs dossiers de subventions, dans le cadre d’un travail collectif, CA et salariés, pour renforcer le modèle social et économique. En lien avec ce travail, j’accompagne l’équipe du CA afin que chacun puisse monter en compétence et en connaissance de la structure. Souhaitant monter en compétences, j’ai intégré l’Ifaid en octobre 2019, ce qui m’a permis de me perfectionner en gestion de projet de solidarité et de mieux maîtriser les outils du cycle de projet. Les différents modules et les différentes approches de la formation m’ont renforcé dans la maîtrise des composantes de la gestion de structure de solidarité : management des organisations et d’équipes, analyse et stratégie de développement, diagnostic organisationnel, territorial et sectoriel et accompagnement d’acteurs.

Les contraintes de la formations sont :
– minimum 9 mois de travail rémunéré,
– minimum 1400 h entre septembre 2020 et août 2021,
– tout type de contrat possible (Service civique : avant le 23/08/2020/ CDD / CDI / Stage),
– maximum 15% d’animation sur le poste (animation des publics).

Les plus de la deuxième année : (écrit à développer hors temps de travail par moi-même)
– Rapport mensuel à élaborer et à envoyé à la formation,
– Rapport professionnel à établir sur les contradictions de la structure et développer des préconisations pour les années suivantes.

Cordialement,
PETIBON Axel
06 41 31 16 46
axel.petibon@laposte.net

    Marqué comme:

    est
    Email à cet auteur | Tous les Articles par

    Commentaires Clos.